Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 10:09

 

Garin Trousseboeuf, L'anneau du Prince Noir

Evelyne Brisou-Pellen

Folio Junior

2004

 

prince-noir.jpg

          Garin Trousseboeuf est un jeune scribe d'environ treize ans. Délaissé par ses parents, il doit sa survie et son éducation à ses soeurs et à son placement chez des moines qui se chargèrent de l'instruire. Dans cette nouvelle aventure, Garin se retrouve dans le sud-ouest de la France. Bien décidé à passer l'hiver sous un climat plus doux que sa Bretagne natale et à trouver un peu de quiétude. Malheureusement, c'est la période que choisit le roi d'Angleterre pour envoyer son fils Edouard de Woodstock rappeler aux français infidèles qu'il est le roi, et les punir d'avoir fait allégeance au roi de France Jean le Bon.

       Cet arrière plan historique n'est pas immédiatement accessible au lecteur. Le narrateur qui s'intéresse majoritairement au point de vue de Garin, n'apporte de détails qu'une fois que Garin lui-même a tiré ses conclusions des faits étranges ou incertains qu'il rencontre sur son chemin. Tout le début du roman est d'ailleurs assez alambiqué et peut décourager les lecteurs les plus fragiles. En effet, Garin fait la connaissance d'un jeune seigneur qui lui confie une lettre de la plus haute importance selon ses dires. Il demande à Garin de la faire parvenir à Cordes. Celui-ci accepte et essaie d'obtenir des informations de ce jeune homme cultivé qui voyage à cheval depuis plusieurs jours au sujet des feux qui s'élèvent dans la vallée. Le jeune homme feint de n'en rien savoir et laisse Garin découvrir seul l'ampleur du danger. En direction de Toulouse, l'armée anglaise ravage des villages pillant les ressources, violant les femmes, décapitant des enfants, assassinant les hommes qui tentent de protéger famille et biens; avant d'y mettre le feu. Garin assiste impuissant au désastre avant de demander à quelques survivants pourquoi ils n'avaient pas fui. C'est qu'un jeune seigneur les avaient prévenus que le danger était dissipé et que l'armée qui s'avançait était celle du roi de France venue protéger son peuple. Commence alors pour Garin et ses compagnons d'infortunes croisés en chemin, un voyage fait de forêts, de marécages et de rivières. Garin est décidé à avertir le plus grand nombre possible de cités du danger avant leur destruction, mais bien peu d'hommes croient un garçonnet de treize ans, tout scribe qu'il est, et il va lui falloir toute l'ingéniosité dont il est capable et une bonne dose d'humour pour persévérer dans cette voie tout en sauvant sa peau à maintes reprises.

 

           A mesure que Garin absorbe les kilomètres, le mystère de désépaissit et le contexte historique trouble de cette période s'éclaircit. Evelyne Brisou-Pellen est une grande romancière qui sait suffisamment bien manier ses rebondissements, le point vue externe associé à des pointes au discours indirect libre, et l'humour, pour tenir le lecteur en haleine de chapitre en chapitre tout en dispensant, parfois un peu maladroitement, un certain nombre d'informations didactiques sur le calendrier médiéval, l'artisanat de la teinturerie, l'archivage, l'art de la guerre et de la défense ou la manière de s'occuper d'un nourrisson. L'imaginaire du lecteur est tant sollicité que l'on ressort de sa lecture en ayant le sentiment d'avoir vu un film, tant la représentation de certaines situations laisse des images profondes à l'esprit. A tel point que lorsque l'on ne connaît pas les aventures de Garin, on quitte ce livre avec l'envie de découvrir toute la série.

 

Pour connaîtres les autres titres de la série, c'est par ici

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Obsolescence
  • : Un peu de tout et de n'importe quoi, mais toujours de la lecture.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens